Le Mont Cindre et son ermitage

Le Mont Cindre

Bienvenue au Mont Cindre

Que vous veniez de Lyon, de la vallée de la Saône ou des Dombes, des collines de Caluire, de la Croix Rousse ou, à l’opposé, de La Duchère vous repérez facilement le Mont Cindre avec sa tour relais implantée au sommet. Votre itinéraire vous conduira par la route du Mont Cindre (D 92) en passant par Saint-Cyr -au -Mont -d’Or ou par la route des Crêtes en venant de Saint -Didier -au -Mont -d’Or, Limonest ou Poleymieux. Parking au pied de la tour.

Mais vous pouvez préférer les sentiers des Monts d’or bien entretenus, bordés de murs en pierre sèche ou plus simplement de « chiras », talus de pierres blanches arrachées par les paysans pour délimiter leurs champs.(Voir le guide du Syndicat mixte des Monts d’or).
L’esplanade et la chapelle de l’ermitage vous attendent une centaine de mètres plus bas.

Le Mont Cindre est le premier balcon du massif des monts d’or, à 469 mètres d’altitude, pour assister à un spectacle panoramique exceptionnel sur Lyon et sa région.

Table d'orientation du Mont CindreEn avant-scène, sous vos pieds, le village de Saint-Cyr au mont d’or dont l’église pointe sa flèche néo-gothique du XIXème siècle, le château fort du XIIème en pierre dorée dresse les deux tours qui lui reste : l’ancienne église avec son clocher carré et le donjon qui a perdu son hourd depuis longtemps. A quelques mètres sur sa droite on distingue une grande bâtisse au toit d’ardoises; cet ancien couvent des Ursulines est devenu ENSP (Ecole Nationale Supérieure de Police)

A droite (à l’ouest) au premier plan, c’est Saint-Didier au mont d’or, Dardilly et ses deux églises, et en toile de fond les Monts du Lyonnais.

A l’est, Collonges -au -mont -d’or dominé par Caluire et Sathonay,s’étale en bord de Saône ;  au loin la plaine des Dombes rejoint le Bugey.

Mais Lyon tient la scène centrale avec la Saône qui serpente entre Croix Rousse et Fourvière. L’œil accroche la tour de la Part-Dieu (appelée le crayon), et celle de  InCity , puis s’évade vers le Vercors. S’il fait beau, le Mont Blanc majestueux et la chaîne des Alpes ferment l’horizon de ce décor vivant.Vivant suivant le temps, la lumière, les saisons…
Hier les coteaux du Mont Cindre étaient couverts de vignes. Ils sont remplacés par des villas avec piscine. Mais juste à côté, immuable, la Chapelle de l’ermitage veille sur Lyon depuis le XIVème siècle.